Tout en poésie et de façon documentée, le film «Didi Contractor – Marrying the Earth to the Building» présente une artistearchitecte. Les maisons qu’elle a dessinées et leurs habitants, les matériaux naturels utilisés – argile, bambou, ardoise, galets – ainsi que les paysages du nord de l’Inde nous sensibilisent à sa vision du monde et aux questions globales du lien existant avec la terre mère.

Trailer

SUR LE FILM

Au pied de l’Himalaya, dans le nord-ouest de l’Inde, Didi Contractor réalise avec passion, depuis une vingtaine d’années, ses concepts d’architecture, qui ne correspondent pas toujours aux attentes des personnes pour qui elle travaille.

Ses maisons relient l’architecture traditionnelle et moderne. Elles se composent d’installations, de sculptures, d’oeuvres d’art, et sont faites en argile, bambou, ardoise ou en galets. Dans chaque détail, elles témoignent d’un certain respect vis-à-vis de la nature.

Cette femme de 86 ans travaille jour et nuit. Elle rêve du dessin et dessine le rêve. Elle esquisse ses brouillons seulement de façon brute, mais tout à fait proportionnée. Son architecture est durable aussi bien au niveau écologique qu’économique. Des étudiants viennent du monde entier pour comprendre son architecture comme une partie de l’écosystème et mettre en pratique ses techniques traditionnelles. Ils expérimentent la réalisation concrète d’un nouveau modèle de pensée de l’architecture, qui réunit le paysage et la maison.

AVEC

DIDI CONTRACTOR

Didi Contractor est née en 1929 à Minneapolis dans l’état du Minnesota. Ses parents, un père allemand Edmund Kinzinger et une mère américaine Alice Fish Kinzinger, étaient des peintres expressionnistes et appartenaient à des groupes d’artistes du mouvement Bauhaus des années vingt. Didi Contractor a grandi dans cette tradition et elle a étudié l’art, même si en tant que petite fille, elle était déjà attirée par l’architecture. Le climat social du début de ces années vingt lui a transmis qu’en tant que femme, elle ne pouvait pas étudier l’architecture.

En 1951, elle a épousé Narayan Contractor, un jeune indien étudiant en ingénierie et a commencé avec lui une nouvelle vie dans sa patrie indienne lointaine. Pendant que ses enfants grandissaient, Didi Contractor s’est toujours plus approchée de cette nouvelle culture. Ses études d’art devenaient le socle pour son développement futur dans le design et l’architecture.

AVEC …

REMARQUES DE LA RÉALISATRICE

Depuis plus de vingt ans, Didi Contractor est confrontée dans sa façon de construire à des enjeux complexes, comme le changement climatique, la crise énergétique ou la diminution des polluants. Au fil de sa vie, elle s’est opposée aux schémas traditionnels et aux paradigmes persistants de l’histoire coloniale ou encore à la modernisation qui se base uniquement sur le modèle occidental.

Pour moi, Didi Contractor est une femme forte et courageuse, je suis impressionnée par l’architecture qu’elle propose. Avec ce film, je souhaite retracer comment le design d’une maison arrive à se distinguer de tout ce que j’ai connu dans ma vie jusqu’à ce jour. Les maisons dessinées par cette femme sont des preuves convaincantes de la possibilité de créer une autre forme d’habitat, que j’aimerais également vivre. Je veux aussi comprendre l’influence de nos décisions quotidiennes sur notre environnement. Dans ce film, je désire concrètement savoir, comment et où Didi Contractor vit et travaille, avec qui elle échange, ce qui l’intéresse et l’occupe et ce qui l’a amené dans la construction de ces maisons en argile. L’espace de la durée d’un film, dans la pénombre d’une salle de cinéma, j’aimerais emmener le spectateur dans le monde fascinant des conceptions architecturales de Didi Contractor. Ainsi, je souhaite transmettre le courage de croire à des idées qui sortent des sentiers battus et de s’y engager au fil de sa vie.

FESTIVALS

CineEco Seia 2018 – Festival Internacional de Cinema Ambiental da Serra da Estrela

Film and Architecture 2018  – Festival filmů o architektuře a urbanismu, Prague

CINETEKTON! 2018 – Festival Internacional de Cine y Arquitectur

NaturVision Filmfestival Ludwigsburg 2018

FIFA 2018 – 36e Festival International du Film sur l’Art / International Festival of Films on Art

ALIIF 2017 – All Lights India International Film Festival

Kasseler Dokumentarfilm- und Videofest 2017

BIFED 2017 – Bozcaada International Festival of Ecological Documentary

AFFR – Architecture Film Festival 2017 – “film • city • architecture

Fünf Seen Festival – Filmreihe ODEON 2017

CayFilm 2017 – Cayman Islands International Film Festival

Deauville Green Awards 2017
(International Festival for Audio-visual Productions on sustainability and eco-innovations)
SILVER AWARD in the category “Health and living environment

10. LICHTER Filmfest Frankfurt International, 2017

11th International Film Festival on Art & Artists / Focus: Architecture, Bhubaneswar, 2017

5th Dharamshala International Film Festival, 2016